Archives mensuelles : août 2014

Le français : un obstacle à l’entrée dans la profession ?

Français-obstacle professionL’obligation de maîtriser le français pour être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec a fait l’objet de nombreuses discussions au cours des derniers jours. Certains y voient une mesure incompatible avec les besoins de certains employeurs qui opèrent dans des secteurs où les activités sont fortement mondialisées. Nous avons voulu explorer la question un peu plus en profondeur.  Lire la suite

L’inspection professionnelle : au cœur de la mission de l’Ordre

Inspection professionnelle-BlogueL’inspection professionnelle est l’un des volets importants de la mission de l’Ordre. En 2014-2015, 1 700 membres seront inspectés dont 1 025 en pratique générale et 600 en pratique privée. De plus, il est prévu qu’environ 75 ingénieurs seront inspectés à la suite par exemple d’une demande du Comité d’inspection professionnelle de l’Ordre (CIP) ou d’une réinscription au tableau de l’Ordre après une absence excédant trois ans. Nous tenterons, dans ce billet, de démystifier l’inspection professionnelle.  Lire la suite

L’ingénieur et son employeur : qu’en est-il de l’indépendance professionnelle ?

Necessary agreementCertains membres se sont questionnés récemment à savoir sur quelle base reposait le principe de primauté de la loyauté envers la profession sur celle de l’employeur. La question qui se pose est plutôt « comment faire pour que l’intérêt du public prime sur celui de l’employeur ? » Dans quelle mesure un ingénieur salarié est-il professionnellement indépendant de son employeur ? Dans la même foulée, d’autres se sont questionnés sur l’existence du Fonds de défense déontologique.  Tentons de répondre un peu plus longuement à ces questionnements.  Lire la suite