Bio-ingénierie : l’apport des ingénieurs dans la recherche d’un vaccin contre la COVID-19

Dans le cadre des Causeries virtuelles de l’Ordre, je rencontre depuis quelques semaines des ingénieurs et des acteurs importants du secteur du génie qui mettent à profit leur savoir-faire afin de limiter la propagation de la maladie à coronavirus.

Je m’entretiens cette fois-ci avec l’ingénieur Amine Kamen, professeur au Département de bio-ingénierie de l’Université McGill. Il discute avec moi de ses recherches sur le développement de composants d’un vaccin qui pourrait aider la population à se protéger de la COVID-19. Ces recherches sont plus précisément orientées vers la découverte d’un vaccin pouvant être produit à grande échelle, et ce, à partir d’un antigène dominant, une substance qui provoque la production d’anticorps par le système immunitaire.

Durant cet entretien, Amine Kamen nous fait également part de l’apport essentiel des ingénieurs dans la recherche sur les vaccins, un secteur du génie méconnu et pourtant fort bénéfique pour tous en ce contexte de pandémie.

Bon visionnement, et restez à l’affût de nos prochaines causeries !

Kathy Baig

Kathy Baig

Je me nomme Kathy Baig, je suis ingénieure et présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis le 22 juin 2016. J’anime ce blogue dans le but d’échanger avec les membres, les parties prenantes et le public sur différents sujets et enjeux touchant à notre profession. Ce blogue permettra aussi de partager et commenter les différentes actions contenues dans le Plan ING2020 pour accentuer la protection du public et améliorer la pratique professionnelle.

Répondre