Renforcer nos mécanismes de protection du public continuera d’être la priorité numéro 1 du second mandat que j’ai entamé le 15 juin dernier comme présidente de l’Ordre.

Nous poursuivrons aussi nos initiatives pour soutenir davantage la pratique professionnelle et améliorer les interactions de l’Ordre avec ses membres d’ici 2020. Mais de façon concrète, comment prévoyons-nous améliorer l’expérience client et repositionner la profession d’ingénieur ?

Des résultats concrets peuvent déjà être signalés avec la modernisation de nos portails et l’offre de formations virtuelles, comme les membres de plusieurs régions l’ont demandé. Mais d’autres actions qui me tiennent particulièrement à cœur sont à venir. Le Conseil d’administration et toute l’équipe de l’Ordre soutiennent ces deux priorités :

  • l’amélioration de l’expérience client et, en complément au Plan ING2020 ;
  • le repositionnement de l’Ordre dans l’espace public.

Améliorer l’expérience client

L’Ordre applique une démarche d’amélioration continue de la qualité de ses services. Mais nous voulons aller plus loin et améliorer de manière considérable l’expérience client pour les membres et pour le public qui communiquent avec l’Ordre.
Au cours des derniers mois, nous avons mené avec des membres des groupes de discussion pour mesurer l’expérience client. Nous pourrons ainsi poser un meilleur diagnostic, pour élaborer par la suite un plan d’action répondant aux besoins.
Nous prévoyons déployer en 2019-2020 les actions concrètes qui seront définies pour mieux vous servir.

Repositionner la profession

L’implantation réussie du Plan ING2020 et l’horizon du 100e anniversaire de l’Ordre en 2020 offrent une occasion unique de faire valoir les réalisations méconnues de notre profession et de l’Ordre afin qu’elles soient connues et reconnues à leur juste valeur par nos concitoyens.

Assemblée générale annuelle

Les participants à l’Assemblée générale annuelle ont adhéré à cette vision, et une campagne axée sur la valorisation et le rayonnement de notre profession sera donc mise en œuvre au cours des deux prochaines années.

  • Dans la première année, nous démontrerons à la population que l’Ordre atteint les objectifs du Plan ING2020 en matière de protection du public.
  • Dans la deuxième, nous ferons valoir l’importance du rôle des ingénieurs dans la société pour redonner à la profession ses lettres de noblesse.
En parallèle, et ce volet est déjà bien amorcé, nous participerons plus activement à certains débats publics reliés à l’ingénierie et à la protection du public.
Plusieurs intervenants – par exemple la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, l’Institut du Québec, le journal Les Affaires et, plus récemment, le Conseil interprofessionnel du Québec – ont d’ailleurs salué publiquement nos efforts.

Accès à la profession des professionnels formés à l’étranger

Au cours des derniers mois, nous sommes intervenus à plusieurs reprises sur l’accès à la profession pour les professionnels formés à l’étranger, un enjeu qui préoccupe l’ensemble de la société.

Nous améliorons nos façons de faire et nous le faisons savoir.

Modernisation de la Loi sur les ingénieurs

Tout récemment, je suis intervenue dans les médias sur la modernisation de la Loi sur les ingénieurs. Nous continuerons nos efforts pour faire en sorte qu’une nouvelle loi soit adoptée au cours de la prochaine législature.

Intelligence artificielle

D’autres sujets retiendront notre attention, notamment le développement de l’intelligence artificielle (IA). La réflexion sur ce sujet est déjà amorcée : nous avons déposé récemment un avis aux responsables de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA, une démarche consultative chapeautée par l’Université de Montréal.

Comme vous pouvez le constater, l’Ordre est en action pour être LA référence en matière de protection du public.

Et vous, quelles sont les actions qui vous tiennent à cœur pour repositionner la profession d'ingénieur et pour améliorer l’expérience client ? Je vous invite à commenter ce billet directement dans le blogue en utilisant l'espace prévu à cet effet ci-dessous. Au plaisir de vous lire !

Kathy Baig

Kathy Baig

Je me nomme Kathy Baig, je suis ingénieure et présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis le 22 juin 2016. J’anime ce blogue dans le but d’échanger avec les membres, les parties prenantes et le public sur différents sujets et enjeux touchant à notre profession. Ce blogue permettra aussi de partager et commenter les différentes actions contenues dans le Plan ING2020 pour accentuer la protection du public et améliorer la pratique professionnelle.

2 Commentaires

  • Lucien Beauregard dit :

    Comment repositionner la profession d’ingénieur et améliorer l’expérience client ?

    En 1969, les ingénieurs d’Hydro-Québec signaient avec Terre-Neuve un contrat d’achat d’électricité qui lui a rapporté depuis ce temps plus de deux milliards par année……. pour ne rien laisser aux Terre-Neuviens.

    Le 5 décembre dernier, une requête de Terre-Neuve a été déposée à la Cour Suprême du Canada.
    Le jugement devrait être connu au cour des semaines à venir.

    En prévision de ce jugement et afin de pouvoir en comprendre tous les tenants et aboutissants, je vous offre de partager toutes les connaissances acquises depuis que je m’intéresse à ce dossier depuis presque 20 ans.

    Lucien Beauregard, ing

Répondre